Nikki Haley promet des révélations jeudi sur l'Iran

13/12/17 à 23:58 - Mise à jour à 14/12/17 à 00:06

Source: Belga

(Belga) L'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, tiendra une conférence de presse jeudi à 16H30 GMT à Washington pour présenter "des preuves irréfutables" de violations de résolutions de l'ONU par l'Iran, notamment au Moyen-Orient, ont annoncé mercredi ses services.

La diplomate américaine "mettra en lumière les conclusions récentes" d'un récent rapport de l'ONU sur des missiles tirés par les Houthis yéménites vers l'Arabie saoudite. Dans ce document, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, fait état du travail d'experts de l'Organisation ayant pu inspecter du 17 au 21 novembre des débris de missiles et de leurs interrogations sur la possible origine iranienne de certains composants. "Le design, les caractéristiques et les dimensions des composants inspectés par les experts coïncident avec des éléments créés et fabriqués pour le missile (iranien) Qiam-1", ont affirmé les experts, en rappelant qu'un embargo sur les armes pour le Yémen est en vigueur depuis avril 2015. "Aucune preuve" n'a pu être recueillie "sur l'identité d'un intermédiaire ou du fournisseur" de ces composants aux Houthis, ont-ils cependant précisé. "Le secrétariat de l'ONU continue d'analyser les informations recueillies et en rendra compte au Conseil de sécurité en temps voulu", indique Antonio Guterres dans son rapport. En début de semaine, le magazine Foreign Policy a révélé que si les experts estiment que certains composants de missiles ont pu être fabriqués en Iran, ils indiquent aussi dans leurs conclusions confidentielles avoir aussi trouvé des éléments d'origine américaine. Lors de son intervention, Nikki Haley "pointera les activités déstabilisantes de l'Iran au Moyen-Orient et ailleurs dans le monde", ajoutent aussi ses services dans un communiqué. Elle "révélera des preuves irréfutables sur des violations délibérées par l'Iran de ses obligations internationales et ses tentatives vaines pour les cacher", précise ce communiqué. (Belga)

Nos partenaires