Nigeria: six soldats tués dans des embuscades tendues par Boko Haram

11/12/17 à 20:19 - Mise à jour à 20:21

Source: Belga

(Belga) Au moins six soldats nigérians ont été tués dans deux différentes embuscades tendues par des membres présumés de groupe djihadiste Boko Haram, dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris lundi de sources sécuritaires.

Quatre militaires ont été tués et 12 blessés dimanche lors d'une attaque de leur convoi, près de Damboa, à 90 kilomètres de Maiduguri, capitale de l'Etat du Borno. Deux soldats avaient été tués dans la même zone la veille, selon des sources militaires. Un officier a expliqué que l'attaque de dimanche s'est déroulée alors que les troupes patrouillaient entre les villages de Nyeneri et Falawani. Ces violences surviennent quelques jours après l'annonce du renvoi du général Ibrahim Attahiru, en charge de lutter contre Boko Haram. Le nombre d'attaques, notamment contre des soldats, est en nette augmentation depuis plusieurs mois. Dans son discours de départ, il a affirmé aux troupes que sa mutation à un poste au quartier général d'Abuja était "normale" et qu'il accédait à un poste "à plus grande responsabilités". Pendant ce temps, des centaines de déplacés ont fui leur camp dans le district de Damboa, de peur de nouvelles violences. Le conflit a fait plus de 20.000 morts depuis 2009, et des millions de personnes ont été forcées de quitter leur foyer. (Belga)

Nos partenaires