Nigeria: au moins 35 morts dans un double attentat suicide dans un camp de déplacés

10/02/16 à 20:16 - Mise à jour à 20:16

Source: Belga

(Belga) Au moins 35 personnes ont été tuées mardi dans un double attentat suicide perpétré par deux femmes dans un camp de personnes déplacées par les attaques du groupe islamiste nigérian Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, a déclaré le chef des services d'urgences dans l'Etat de Borno.

"Nous avons dénombré 35 cadavres et 78 personnes blessées après l'attaque mardi matin sur le camp de personnes déplacées de Dikwa, à environ 90 kilomètres à l'ouest de la capitale de Borno, Maiduguri", a déclaré mercredi Satomi Ahmed. "D'après ce que nous savons, trois femmes kamikazes déguisées en réfugiées sont arrivées dans le camp vers 06h30 (05h30 GMT)", a raconté M. Ahmed. "Deux ont déclenché leurs explosifs. La troisième a refusé (de le faire) quand elle a réalisé que ses parents ainsi que ses frères et soeurs étaient dans le camp et elle s'est rendue aux autorités", a poursuivi le responsable. Selon lui, cette femme a mis en garde les militaires (du camp) contre de nouvelles attaques à venir dans la région. Les blessés ont été emmenés dans deux hôpitaux à Maiduguri pour y être soignés. (Belga)

Nos partenaires