Nigeria: affrontements entre soldats et Boko Haram à Buratai, village du chef de l'armée

19/12/15 à 14:18 - Mise à jour à 14:18

Source: Belga

(Belga) Les islamistes du groupe Boko Haram ont lancé un raid samedi à l'aube sur Buratai, le village natal du chef d'état-major de l'armée nigériane, où ils ont engagé de violents combats avec des soldats, a-t-on appris auprès des habitants d'un village voisin.

Nigeria: affrontements entre soldats et Boko Haram à Buratai, village du chef de l'armée

Nigeria: affrontements entre soldats et Boko Haram à Buratai, village du chef de l'armée © BELGA

Aucun bilan de ces affrontements survenus dans l'Etat de Borno, au nord-est du pays, n'était disponible. C'est à Buratai, régulièrement visé par les attaques islamistes, qu'est né le général Tukur Yusuf Buratai. "Les combats n'ont pas cessé depuis 5H00 ce matin à Buratai entre les soldats et les insurgés de Boko Haram qui ont lancé une attaque sur le village", a indiqué à l'AFP Abubakar Umar, un habitant de Miringa. Des témoins ont vu des renforts militaires venus de la base de Biu, à une trentaine de kilomètres, traverser Miringa. "Neuf camions transportant des soldats et quatre autres des civils en armes ont traversé notre village, ils roulaient en direction de Buratai, et d'après ce qu'on nous dit, d'autres sont en chemin", a déclaré un autre villageois. Les combats ont contraint les habitants de Buratai à fuir à Miringa, où ils se sont notamment réfugiés dans une école primaire. Depuis la prise de fonction du général Buratai, en juin, son village natal a été plusieurs fois la cible des islamistes. Le 12 décembre, au moins 30 personnes ont été tuées et une vingtaine blessées dans des attaques à la hache et à la machette menées contre trois localités proches: Warwara, Mangari et Bura-Shika. Les assaillants ont ensuite incendié les trois villages. (Belga)

Nos partenaires