Nigeria: 6 morts dans un attentat contre une mosquée imputé à Boko Haram

08/07/16 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

Source: Belga

(Belga) Six fidèles ont été tués vendredi dans un attentat suicide contre une mosquée de Damboa, dans le nord-est du Nigeria, une attaque imputée par l'armée nigériane au groupe islamiste Boko Haram.

Le colonel Sani Usman, porte-parole de l'armée, a précisé qu'un premier attentat visant la grande mosquée avait été déjoué mais qu'un autre kamikaze "avait réussi à pénétrer dans une autre mosquée plus petite et à faire exploser sa bombe, se tuant lui-même et tuant six fidèles". Selon le colonel Usman, l'attaque a été perpétrée par "deux terroristes de Boko Haram" vers 5H15 du matin (06H15 HB) dans la ville de Damboa, située à quelque 90 kilomètres au sud-ouest de Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno. "Le premier kamikaze a visé la grande mosquée de Damboa mais au vu des mesures de sécurité drastiques, il n'a pu y pénétrer. Il s'est fait exploser et a péri près de la grande mosquée. Cependant, le second kamikaze a viré de bord et est entré dans une autre petite mosquée où il a déclenché sa bombe, se tuant lui-même et six autres fidèles et faisant un blessé", a-t-il détaillé. Depuis plusieurs mois, Boko Haram mène une campagne d'attentats contre les civils, cibles plus vulnérables que l'armée. Il y a eu une relative accalmie ces derniers temps dans les attaques, alors que les troupes reprennent peu à peu le contrôle du territoire jadis tenu par Boko Haram, dont les combattants ont été repoussés dans les zones rurales autour du lac Tchad. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos