Niger: 38 combattants de Boko Haram tués dans le sud nigérien

17/09/16 à 02:18 - Mise à jour à 02:20

Source: Belga

(Belga) Trente-huit membres de Boko Haram ont été tués et deux soldats ont été blessés, au cours "d'opérations de ratissage" menées cette semaine par les militaires du Niger et du Tchad, dans la région de Diffa (sud-est nigérien), a annoncé vendredi l'armée nigérienne.

Niger: 38 combattants de Boko Haram tués dans le sud nigérien

Niger: 38 combattants de Boko Haram tués dans le sud nigérien © BELGA

"Le bilan global provisoire est le suivant: côté amis, deux (soldats) blessés légers. Côté ennemis: 38 terroristes tués", a déclaré à la télévision d'Etat le porte-parole du ministère nigérien de la Défense, le colonel Moustapha Ledru. "D'importantes quantités d'armes et de munitions" appartenant aux insurgés ont été également saisies, a souligné le colonel Ledru. Les armées nigérienne et tchadienne ont lancé des "opérations de ratissage" après "les attaques" de Boko Haram dans les zones "de Toumour et Gueskérou les 12 et 14 septembre", a-t-il expliqué. Le communiqué ne fournit aucun détail sur l'attaque de Gueskérou survenue mercredi. Mais d'après des villageois et des ONG locales, des éléments de Boko Haram ont "attaqué mercredi la nuit Gueskerou", un village située à une trentaine de kilomètres de la ville de Diffa "sans faire de victime". (Belga)

Nos partenaires