Nicaragua: un Américain tué au cours de manifestations antigouvernementales

03/06/18 à 03:42 - Mise à jour à 03:44

Source: Belga

(Belga) Un citoyen américain a été tué dans des circonstances controversées samedi à Managua, dans le contexte des manifestations contre le gouvernement du président Daniel Ortega, ont annoncé plusieurs sources dont l'ambassade des Etats-Unis.

Selon des militants des droits de l'Homme et des témoins, cet Américain de 48 ans aurait été tué par des tirs venus d'un des groupes armés pro-gouvernementaux qui sont actifs dans la capitale nicaraguayenne. La police a pour sa part attribué le meurtre à "des groupes de délinquants". L'ambassadrice des Etats-Unis à Managua a confirmé le décès de Sixto Henry Viera, 48 ans. "La mort d'un citoyen américain préoccupe beaucoup l'ambassade", a écrit sur Twitter la diplomate, Laura Dogu. Pour Alvaro Leiva, président de l'Association nicaraguayenne de protection des droits de l'Homme (ANPD), Viera semble avoir été tué par des hommes de main liés au gouvernement, qui auraient poursuivi son véhicule dans la partie est de Managua. "Nous avons l'information que c'est un citoyen américain qui a été abattu et assassiné", a déclaré M. Leiva à l'AFP. Selon un communiqué de la police, "des groupes de délinquants encagoulés, équipés d'armes à feu, de mortiers artisanaux et de cocktails Molotov", qui seraient actifs dans le quartier de l'Université Polytechnique (Upoli), "ont assassiné le citoyen Sixto Henry Viera". La police ne précise pas la nationalité de la victime. Elle indique qu'au cours du même événement, un homme appelé Marco Pomares a été grièvement blessé et que deux véhicules ont été incendiés. Des habitants du quartier où les faits se sont produits ont déclaré que des groupes motorisés d'hommes armés qui patrouillent la nuit les rues de la capitale ont poursuivi un véhicule et qu'ensuite on a entendu une femme crier "Ne les tuez pas". D'après des témoins qui ont été interrogés par la chaîne de télévision indépendante 100% Noticias, les hommes armés pourchassaient un taxi et le véhicule de Viera, qui ont percuté au cours de la poursuite une clôture longeant la rue. Selon ces témoins, les poursuivants les ont rattrapés, "les ont déshabillés et ont tiré sur eux". Le corps de l'Américain est resté étendu sur la chaussée, près des véhicules, qui ont été brûlés, selon des images qui circulent sur Whatsapp et d'autres réseaux sociaux. (Belga)

Nos partenaires