Neutralité de l'Etat: le MR s'étonne de la position de la N-VA

10/05/16 à 14:10 - Mise à jour à 14:09

Source: Belga

Le MR a fait part mardi de son étonnement face à la position de la N-VA en matière de neutralité de l'Etat, non seulement sur le fond de celle-ci mais aussi sur le moment choisi.

Neutralité de l'Etat: le MR s'étonne de la position de la N-VA

© Belga Image

Interrogés dans La Libre, les députés Hendrik Vuye et Veerle Wouters ont expliqué l'opposition de leur parti à inscrire la neutralité ou la laïcité de l'Etat dans la Constitution. Les nationalistes flamands voient un "agenda caché" derrière certaines propositions, en particulier un démantèlement de l'enseignement catholique très majoritaire en Flandre.

"Il y a un agenda caché derrière tout cela. En France, la laïcité a cette connotation-là. A la N-VA, nous ne sommes pas favorables à la pilarisation de notre société mais on voit aussi la réalité du terrain. Pour nous, il n'est pas question de toucher à l'enseignement catholique, qui est de qualité, en Flandre", déclare M. Vuye.

La N-VA ne voit pas non plus d'un bon oeil l'idée d'un préambule à la Constitution, qui énoncerait les normes fondamentales de l'Etat, et souligne que de toute manière, une telle révision ne sera pas pour cette législature, l'article 195 ne figurant pas dans la liste des articles à réviser.

"Je suis étonné qu'un parti comme la N-VA ne soutienne pas la neutralité car c'est un instrument qui nous arme mieux contre les points de vue et les actes fondamentalistes et sectaires", a expliqué le chef de groupe MR à la Chambre, Denis Ducarme.

Le libéral francophone s'étonne en outre du moment choisi par la N-VA pour s'exprimer, alors que la Commission de révision de la Constitution commence mardi l'audition des spécialistes du droit constitutionnel sur ce thème.

En savoir plus sur:

Nos partenaires