Nethys veut devenir "l'Electrabel des Grands Lacs"

08/11/17 à 16:25 - Mise à jour à 16:25

Source: Le Vif

Alors que les investissements de la filiale de Publifin à l'étranger font débat, Pierre Meyers, président de Nethys, enfonce le clou: il ambitionne que Nethys devienne "l'Electrabel des Grands Lacs " en ciblant l'eldorado que constitue l'électrification du Congo.

C'est une déclaration d'intention qui n'est pas passée inaperçue. Et qui ne manquera sans doute pas de susciter des réactions, alors que l'avenir des activités de l'intercommunale Publifin et de sa filiale Nethys fait l'objet d'âpres discussions politiques depuis plusieurs mois. Pierre Meyers, le président du conseil d'administration de Nethys, voit grand pour le groupe qu'il préside depuis fin mars : "En association avec des entreprises privées de la région, nous devons conjuguer nos forces, et nous avons la capacité, la possibilité et le devoir de devenir, peut-être, progressivement, oserai-je dire sans choquer personne, l'Electrabel des Grands Lacs, voire l'Electrabel de la République démocratique du Congo."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires