Netanyahu s'inquiète ouvertement des dernières intentions d'Obama

20/10/16 à 09:23 - Mise à jour à 09:25

Source: Belga

(Belga) Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est ouvertement inquiété mercredi soir de la possibilité que le président américain Barack Obama ne prenne une initiative de dernière heure sur le conflit avec les Palestiniens et sur la colonisation.

Le bureau du Premier ministre a publié un communiqué pour démentir des propos que lui prêtait la chaîne Channel 2 et selon lesquels "le projet des colonies tout entier (faisait face) à une menace existentielle" dans les dernières semaines du mandat Obama, entre la présidentielle américaine de novembre et la prise de fonctions de son successeur en janvier. M. Netanyahu aurait tenu ces propos lors d'une rencontre avec des colons de Cisjordanie, territoire palestinien occupé, parmi lesquels des habitants de la colonie d'Amona, au centre de l'attention internationale et d'une querelle entre le gouvernement Netanyahu et l'administration Obama, affirmait Channel 2. M. Netanyahu "n'a pas tenu les propos qui lui ont été attribués" par Channel 2, ont dit ses services dans un communiqué. "Mais il a noté que, par le passé, des présidents en bout de mandat avaient promu des initiatives qui ne correspondaient pas aux intérêts d'Israël". M. Netanyahu "a ajouté qu'il espérait que cela ne se répéterait pas et qu'il escomptait que les Etats-Unis ne changeraient pas la politique qui est historiquement la leur depuis des décennies, à savoir empêcher l'adoption par le conseil de sécurité de l'ONU de résolutions anti-israéliennes", ont dit les services du Premier ministre. La classe politique israélienne s'interroge depuis des mois sur l'éventualité que M. Obama, frustré par la paralysie de l'effort de paix entre Israéliens et Palestiniens et par la poursuite de la colonisation, ne soit tenté de laisser sa marque sur le dossier en fin de mandat. Elle s'inquiète qu'exceptionnellement le grand allié historique américain n'oppose pas son veto à une résolution du conseil de sécurité dénonçant la colonisation, c'est-à-dire les implantations civiles israéliennes dans des territoires occupés. Après des années de relations tendues entre MM. Obama et Netanyahu, l'administration Obama a récemment durci le ton sur les colonies, accusant ouvertement Israël de faillir à sa parole. (Belga)

Nos partenaires