Nemmouche ne s'opposera "en principe" pas à sa remise à la Belgique

02/06/14 à 18:29 - Mise à jour à 18:29

Source: Le Vif

Mehdi Nemmouche, le Français soupçonné d'être le tueur du Musée juif de Bruxelles, ne devrait "en principe" pas s'opposer à sa remise à la Belgique, a déclaré lundi à l'AFP son avocat, Me Apolin Pepiezep.

Nemmouche ne s'opposera "en principe" pas à sa remise à la Belgique

© AFP

"Je viens d'en parler avec lui. En principe, il ne s'y oppose pas. Je ne peux pas trop m'avancer, il peut changer d'avis", a déclaré Me Apolin Pepiezep, ajoutant que son client continuait d'invoquer son droit au silence en garde à vue, refusant de s'exprimer sur les faits. Si elle se confirmait, cette décision de Mehdi Nemmouche, soupçonné d'avoir tué trois personnes et d'en avoir laissé une quatrième entre la vie et la mort, devrait accélérer le processus de remise du suspect à la justice belge.

Celle-ci a délivré samedi un mandat d'arrêt européen samedi, au lendemain de l'arrestation à Marseille de Mehdi Nemmouche. Ce mandat devrait être notifié mardi à l'intéressé par le parquet général de la cour d'appel de Paris. Un magistrat de la cour d'appel statuera ensuite sur son placement en détention, sous écrou extraditionnel, lequel ne fait guère de doute.

Dans les cinq jours ouvrés qui suivront, soit au plus tard au milieu de la semaine prochaine, une audience se tiendra à la cour d'appel de Paris, a expliqué une source judiciaire. Si Mehdi Nemmouche restait sur sa position de ne pas s'opposer à sa remise à la justice belge, l'arrêt devrait être rendu dans un délai de sept jours et ne serait pas susceptible de recours.

En revanche, s'il changeait d'avis et contestait finalement son extradition, le délai pour statuer passerait à vingt jours et Mehdi Nemmouche pourrait le contester en introduisant un pourvoi en cassation. Ceci rallongerait d'autant le processus.

Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a jugé lundi matin qu'il "serait logique" que l'extradition de ce Français de 29 ans soit accordée à la Belgique.

Nos partenaires