Neige : troisième jour sans électricité à Huy

21/12/10 à 10:51 - Mise à jour à 10:51

Source: Le Vif

Plusieurs dizaines de ménages sont toujours privés d'électricité dans l'entité hutoise. Un deuxième centre de crise s'ouvrira ce mardi à Gives.

Neige : troisième jour sans électricité à Huy

© Belga

Au terme de la réunion organisée mardi matin dans le cadre du déclenchement du plan communal d'urgence, les autorités hutoises annoncent qu'elles renforceront le dispositif dès ce mardi.

Dans le village de Gives, 120 ménages restent privés d'électricité depuis dimanche. Un centre de crise sera ouvert dans la buvette du club de football, aux Prés Brions. On y servira des repas chauds et de la soupe. Pompiers, policiers et agents communaux effectueront du porte à porte afin d'informer les habitants sinistrés.

"Nous ignorons quand la situation sera rétablie car cela dépend des lignes à haute tension et le gestionnaire du réseau ne place pas la priorité au rétablissement du courant à Gives car des problèmes plus importants restent à résoudre dans le Condroz", précise le bourgmestre, Alexis Housiaux.

Le centre de crise ouvert lundi à l'école de Huy Sud a accueilli onze personnes qui y sont venues chercher à manger et prendre des douches. Il aurait dû être fermé mardi après-midi, mais de nouvelles coupures d'électricité viennent d'être constatées dans le quartier Saint-Léonard. Une nouvelle réunion d'évaluation de la situation est prévue mardi midi avec la police locale, les autorités et les pompiers.

Les pompiers fort sollicités

Les pompiers de Huy ont été appelés à de nombreuses reprises, dans la nuit de lundi à mardi, pour dégager des voiries obstruées par des chutes d'arbres provoquées par l'enneigement.

Durant toute la nuit de lundi à mardi, les pompiers de Huy ont été appelés pour tronçonner des arbres et des branches encombrant des voiries ou risquant de sectionner des câbles électriques. Ils sont notamment intervenus sur la bretelle d'accès à l'autoroute E42 à Héron, dans la vallée de la Burdinale à Huccorgne, ou encore à Fraiture, dans le Condroz.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires