Neige : retour à la normale sur le réseau ferroviaire

16/01/16 à 08:30 - Mise à jour à 12:01

Source: Belga

Une vingtaine de secouristes de la Croix-Rouge ont été mobilisés dans la nuit de vendredi à samedi pour porter assistance aux personnes victimes des intempéries dans les provinces de Namur, Liège et Luxembourg. La situation sur le réseau ferroviaire était elle revenue à la normale samedi matin, après une soirée assez chaotique. Et ce alors qu'il y a encore des coupures d'électricité dans la région de Liège.

Neige : retour à la normale sur le réseau ferroviaire

image d'illustration © Reuters

Deux maisons de repos ont sollicité la Croix-Rouge en province de Liège mais l'essentiel des efforts de l'organisation s'est concentré sur les passagers de trains bloqués en diverses gares du pays en raison d'arbres et branchages tombés sur les voies. A Jemelle, les passagers bloqués ont pu être nourris car un buffet du Nouvel An organisé dans les environs avait connu de nombreux désistements. Tous les passagers ont finalement pu être acheminés à destination sauf 14 personnes qui ont été logées dans des gîtes, a précisé une porte-parole de la Croix-Rouge.

Quelque 70 personnes ont également été bloquées en gare de Libramont et secourues par la Croix-Rouge. Enfin, à Namur, les 150 passagers du train Bâle-Bruxelles qui comptait déjà quelque 4 heures de retard en arrivant dans la capitale wallonne, n'ont pas pu poursuivre leur trajet vers Bruxelles. Selon le témoignage d'un voyageur, les passagers ont été laissés sur le quai vers 2 heures du matin, "sans information, sans taxi, sans hôtel, sans salle d'attente". En raison du retard accumulé, le conducteur du train avait déjà terminé sa prestation depuis plusieurs heures, a expliqué un porte-parole de la SNCB. Pour des raisons de sécurité, le conducteur en question ne pouvait pas poursuivre le trajet, a-t-il ajouté. Un remplaçant a dû être trouvé. Le convoi est finalement arrivé à Bruxelles-Midi vers 6h30. "Nous déplorons la situation pour les voyageurs, mais il faut mettre cela en perspective avec les conditions climatiques connues vendredi", a commenté ce porte-parole de la SNCB.

Pertubations sur le rail

La ligne 162 a été rouverte à la circulation vers 3H00, a précisé un porte-parole. "Une trentaine d'hommes d'Infrabel, une dizaine de pompiers et des bucherons ont été mobilisés depuis vendredi 16h30 pour déblayer une petite centaine d'arbres", a-t-il détaillé. Les caténaires n'ont pas été endommagées et la circulation a donc pu reprendre normalement aux premières heures de samedi.

En raison des fortes intempéries, de nombreux arbres et branchages étaient tombés sur les voies de cet axe qui passe en milieu forestier. Les équipes d'intervention de la nuit ayant réalisé le gros du travail, Infrabel n'excluait pas un retour de ses équipes dans le courant de l'après-midi sur ce tronçon afin de terminer le nettoyage. "Il est possible que la circulation se fasse à ce moment sur une seule voie mais avec des conséquences minimes sur le trafic", a ajouté le porte-parole. "Après une nuit apocalyptique, aucun problème n'est constaté sur l'ensemble du réseau ce matin", a-t-il conclu.

Des berlingots d'eau à disposition de la population à Villers-le-Bouillet

La commune de Villers-le-Bouillet a fait appel à la Protection civile de Kemexhe (Crisnée) à la suite de la coupure de distribution d'eau, a indiqué samedi la commune. Des berlingots seront dès lors mis à la disposition de la population dans le courant de la matinée samedi. Cette distribution se tiendra au hall omnisports.

Pour les personnes qui auraient des difficultés à se déplacer, elles peuvent prendre contact avec le call center communal via le numéro 085/25.16.28. Une livraison à domicile pourra dès lors être envisagée. Cette coupure d'eau impacte aussi les deux maisons de repos installées sur le territoire de Villers-le-Bouillet. Des citernes mises à disposition par la Protection civile ont dès lors été installées à hauteur du home des Marronniers et du home Grangagnage. La distribution en eau courante devrait être rétablie dans le courant de la journée sur la commune de Villers-le-Bouillet. "Les services de la SWDE travaillent à l'installation d'un générateur au niveau de la station de pompage d'Antheit (Wanze) qui alimente les différents châteaux d'eau", précise la commune. Les autorités communales n'ont cependant pas reçu d'information quant au délai de rétablissement de l'électricité dans les différents villages impactés. Un centre d'accueil est dès lors toujours ouvert au centre sportif E. Collignon, situé rue de Waremme 5 à Villers-le-Bouillet. L'accès est demandé via le chemin qui longe le Funérarium Noël. Des boissons, de la nourriture y sont à la disposition de la population. 30 lits et 40 couvertures ont également été livrés pour permettre aux personnes de se reposer au sein de ce centre. Pour toutes demandes d'informations, la population villersoise peut contacter le numéro spécial mis en place depuis vendredi après-midi: 085/25.16.28.

Coupures d'électricité: la phase provinciale est maintenue en province de Liège

Vingt-trois communes liégeoises sont touchées depuis vendredi soir par des pannes de courant provoquées par des chutes d'arbres sur les lignes de courant. La phase d'urgence déclenchée à l'échelon provincial en vue de coordonner les interventions est maintenue, annonce samedi la province de Liège.

Le Comité de coordination provincial se réunissait samedi matin sous la présidence du gouverneur afin de faire le point sur la situation commune par commune. L'opérateur du réseau de distribution d'électricité RESA ainsi que les compagnies distributrices d'eau ont été convoqués. Les représentants des services d'intervention sont également autour de la table. Pour toute question à propos des perturbations électriques, la population peut s'adresser directement à l'opérateur du réseau de distribution d'électricité RESA au 04/220.12.11, conseille la province de Liège.

En savoir plus sur:

Nos partenaires