Négociations: les propositions insuffisantes pour la N-VA et le CD&V

13/08/10 à 07:36 - Mise à jour à 07:36

Source: Le Vif

Les quatre partis flamands vont se revoir ce vendredi avant la réunion plénière. Ils ne sont en effet pas d'accord entre eux, a-t-on appris de bonnes sources. La N-VA et le CD&V considèrent que les avancées proposées par Elio Di Rupo sont insuffisantes, ce qui n'est pas le cas des deux autres partis.

Négociations: les propositions insuffisantes pour la N-VA et le CD&V

© Belga

Avant la réunion plénière entre le préformateur et les sept partis pressentis pour participer à une réforme de l'Etat, les quatre partis flamands avaient déjà convenu de se revoir vendredi. Ils ne sont en effet pas d'accord entre eux, a-t-on appris de bonnes sources. La N-VA et le CD&V considèrent que les avancées proposées par Elio Di Rupo sont insuffisantes, ce qui n'est pas le cas des deux autres partis.


Les partis flamands (N-VA, CD&V, sp.a et Groen!) se sont déjà réunis jeudi après-midi, d'abord entre eux puis avec le préformateur Elio Di Rupo. Il est apparu à cette occasion que, pour la N-VA et le CD&V, les avancées formulées par Elio Di Rupo mercredi soir ne sont pas suffisantes. Il aurait été question, dans ce rapport, de transfert de compétences en matière d'allocations familiales, de justice ou encore de politique de l'emploi.

Au vu du résultat des élections, la N-VA serait d'avis qu'elle est en droit d'obtenir plus même si elle reconnaît qu'elle ne pourra pas réaliser tout son programme. Le sp.a et Groen! pour leur part considère les avancées proposées comme une bonne base, a-t-on appris de sources concordances.

Première réunion à quatre

C'était en fait la première fois que les quatre partis flamands se réunissaient depuis qu'ils participent aux discussions avec le préformateur pour trouver un accord en vue de la prochaine réforme de l'Etat. Les divergences constatées à cette occasion ne sont d'ailleurs pas vraiment surprenantes. Elles étaient manifestes depuis plusieurs jours même si, elles n'étaient pas apparues au grand jour aussi ouvertement.

La N-VA et le CD&V font en effet régulièrement référence aux Communautés en matière de transfert de compétences, ce qui revient à remettre en cause l'existence même de la Région bruxelloise alors que le sp.a et Groen! font, comme les francophones, référence aux Régions.

Chacun s'est malgré tout rendu à la réunion plénière convoquée par Elio Di Rupo jeudi à 20 heures. Celle-ci s'est terminée peu avant 23 heures. Le porte-parole d'Elio Di Rupo a indiqué que de nouvelles réunions à sept étaient prévues vendredi. Les négociations devraient se poursuivre ce week-end, avant un rendez-vous du préformateur chez le Roi, sans doute lundi.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires