Négociations : après l'emploi, les pensions

27/08/14 à 07:42 - Mise à jour à 09:01

Source: Belga

Les négociateurs de la nouvelle coalition fédérale ont interrompu leurs travaux mardi vers 23h30. Ils poursuivront demain mercredi à partir de 14 heures à la présidence de la Chambre. Les négociateurs sont entrés dans le vif du sujet avec l'examen du cadre budgétaire.

Négociations : après l'emploi, les pensions

Charles Michel © Belga

Mardi, ils ont terminé en première lecture l'analyse du budget dans les domaines de l'emploi, de la compétitivité et de la fiscalité. La ligne directrice du prochain gouvernement est la création de nouveaux emplois via des mesures fiscales prises en parallèle avec l'assainissement budgétaire. Cela signifie que l'ambition des futurs partenaires est de limiter les dépenses de l'Etat pour assainir les finances publiques et permettre des baisses de charges fiscales et parafiscales sur les bas salaires (lutte contre les pièges à l'emploi) et en vue de la création de nouveaux emplois. Les partenaires, dit-on, ont relativement bien avancé en la matière, leurs programmes électoraux laissant apparaître de larges convergences sur ce point. N-VA, CD&V, MR et Open Vld se sont également penchés mardi sur les projections chiffrées en termes de normes de dépenses (soins de santé, fonction publiques,...). Une analyse plus technique sera approfondie en groupe de travail qui se penchera également sur les dépenses primaires. Les négociateurs aborderont mardi à 14 heures les politiques sociales et les pensions, un vaste chantier qui monopolisera peut-être leur attention plus d'une journée.

Nos partenaires