Ne pas porter sa ceinture, principale cause d'accident mortel sur les autoroutes

30/10/14 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Belga

Le non-port de la ceinture de sécurité est encore et toujours l'une des causes principales d'accident mortel sur les autoroutes belges.

Ne pas porter sa ceinture, principale cause d'accident mortel sur les autoroutes

© iStock

Près de la moitié des personnes impliquées dans un accident mortel ne portaient pas la ceinture. A l'arrière du véhicule, ils étaient même plus de 70% à ne pas la porter, selon une étude présentée jeudi par l'Institut Belge pour la sécurité routière (IBSR).

Les accidents qui ont lieu sur les autoroutes ont souvent des conséquences humaines plus graves que les accidents ayant lieu sur d'autres types de routes. Ainsi, seulement 7% de l'ensemble des accidents constatés en Belgique ont lieu sur autoroute, mais ils représentent à eux seuls 16% des accidents mortels. L'IBSR a mené une étude sur le sujet, en se basant sur l'ensemble des accidents mortels intervenus sur les autoroutes belges entre 2009 et 2013. Un total de 582 décès ont été enregistrés durant cette période. Selon les résultats de cette étude, au moins un facteur humain est en cause dans 98,5% des accidents mortels. Dans 24,8% des cas, une erreur humaine est seule à l'origine de l'accident. Il s'agit essentiellement d'une perte de contrôle du véhicule, d'un non-respect de sa bande de circulation ou encore d'une erreur d'appréciation lors d'un dépassement. D'autres facteurs entrent alors en ligne de compte pour que cet accident ait des conséquences mortelles. Le premier d'entre eux est le non-port de la ceinture de sécurité. Près de la moitié des personnes impliquées dans un accident mortel (45,9%) ne portaient pas la ceinture. A l'arrière, ce chiffre atteint même 71,7%. La vitesse excessive ou inadaptée a joué un rôle dans 27% des accidents mortels, détaille l'étude. Le nombre d'accidents mortel où un seul véhicule est impliqué s'élève ainsi à 55%. L'alcool a joué un rôle dans 12,8% des cas. Les nuits du week-end restent le moment où l'on enregistre le plus d'accidents mortels (20,7%). L'autoroute belge la plus dangereuse est la A11-E34 (Anvers-Bruges-Knokke) avec plus de 80 morts par 100 kilomètres d'autoroute, devant le Ring d'Anvers (plus de 60 morts par 100 kilomètres). L'axe le plus sûr de Belgique est le Ring de Gand avec moins de 5 tués par 100 kilomètres. En Wallonie, l'autoroute la plus dangereuse est la A25-E25 Liège-Maastricht (plus de 40 morts), la plus sûre étant la A602 Chênée-Loncin (moins de 20 morts). Les chiffres belges ne sont pas bons, si l'on compare ces résultats avec nos voisins européens. Si l'on se base sur des données comparables effectuées par l'Union Européenne, la Belgique enregistre deux fois plus de morts sur ses autoroutes que les Pays-Bas, et trois fois plus que la France.

Nos partenaires