Naufrage de migrants : "Veiller d'abord à ce que ces gens ne puissent plus monter à bord de ces bateaux"

20/04/15 à 17:48 - Mise à jour à 17:48

Source: Belga

Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon a préconisé lundi de s'attaquer aux causes de l'immigration suite au naufrage de centaines de migrants en Méditerranée, tout en reconnaissant que ce n'était pas chose facile.

Naufrage de migrants : "Veiller d'abord à ce que ces gens ne puissent plus monter à bord de ces bateaux"

Jan Jambon © BELGA

"Le plus important est de veiller à ce que ces personnes ne puissent plus monter à bord de ces bateaux de trafiquants d'êtres humains", a confié le ministre N-VA à l'occasion de la réunion ministérielle d'urgence à Luxembourg. Comment compte-t-il y parvenir? "Il y a beaucoup d'idées sur ce sujet, mais il faut en discuter (entre partenaires européens)".

Pour M. Jambon, cette réunion européenne lundi à Luxembourg était nécessaire. "Nous devons afficher notre soutien aux victimes et prendre des mesures après la mort de 1.500 personnes au total la semaine dernière".

Pour lui, il est toujours préférable d'éviter pareils drames, mais cela ne signifie pas qu'il ne faille pas réagir lorsque ceux-ci se produisent, défend-il. Le ministre de l'Intérieur ne s'attend toutefois pas à de grandes décisions. "Nous pouvons faire des suggestions pour l'aide. Mais il faut un consensus sur les mesures à prendre, c'est pourquoi il est bon d'en parler tous ensemble autour d'une table".

D'éventuelles décisions pourront peut-être être prises à l'occasion du sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement, jeudi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires