Namur condamnée pour avoir licencié une travailleuse enceinte

04/08/11 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Le Vif

La Ville de Namur a été condamnée le 13 juillet par le tribunal du travail de Namur pour discrimination liée à la grossesse, peut-on lire dans le journal Le Soir. L'employeur avait refusé de prolonger le contrat d'une employée en raison de sa maternité. Il est condamné à lui verser six mois de rémunération comme dommages et intérêts.

Namur condamnée pour avoir licencié une travailleuse enceinte

© Thinkstock

Le 20 mai 2008, la Ville de Namur avait refusé de renouveler pour une durée indéterminée le contrat d'une de ses agents attachée à la Régie foncière. Dès l'engagement de cette personne, son chef avait exprimé à plusieurs reprises sa désapprobation face à la grossesse. Au terme du contrat d'un an de l'employée, le chef s'est opposé à son engagement. Le tribunal a condamné la Ville pour discrimination. Dans son jugement, il stipule qu'une distinction directe fondée sur la grossesse, l'accouchement et la maternité est assimilée à une distinction directe fondée sur le sexe.

En 2010, l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes a enregistré 42 plaintes.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires