Nagorny-Karabakh - Arménie: plusieurs milliers de personnes défilent en mémoire des victimes

10/04/16 à 20:16 - Mise à jour à 20:16

Source: Belga

(Belga) Plusieurs milliers de personnes ont défilé silencieusement à Erevan dimanche en mémoire des victimes des affrontements au Nagorny-Karabakh, région disputée entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan où des combats récents ont fait au moins 92 morts.

Le cortège dans lequel les participants brandissaient des drapeaux aux couleurs de l'Arménie et du Nagorny-Karabakh a traversé le centre-ville d'Erevan, la capitale de l'Arménie, avant de se diriger vers un monument rendant hommage aux victimes de la guerre du Nagorny-Karabakh, qui avait fait 30.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés au début des années 1990. Beaucoup d'hommes en uniforme participaient à la marche, certaines personnes étaient descendues dans les rues d'Erevan avec leurs enfants tandis que des prêtres ont organisé une prière avant l'évènement. Au moins 92 personnes, civils et militaires des deux camps, ont été tuées depuis la reprise des hostilités au Nagorny-Karabakh il y a une semaine, selon le comptage de l'AFP basé sur les bilans officiels annoncés par les belligérants. Un cessez-le-feu en vigueur depuis mardi a été négocié par Moscou mais des affrontements sporadiques continuent dans cette région séparatiste peuplée majoritairement d'Arméniens mais reconnue par la communauté internationale comme appartenant à l'Azerbaïdjan. Il s'agit des pires violences depuis un premier cessez-le-feu conclu en 1994, après une guerre qui avait fait 30.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés, principalement des Azerbaïdjanais. Les échanges de tirs le long de la ligne de contact avec le Nagorny-Karabakh ainsi que le long de la frontière entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, n'ont jamais cessé en dépit d'appels internationaux à Bakou et Erevan à mettre fin aux violences et à trouver une issue diplomatique à ce conflit. (Belga)

Nos partenaires