N-VA sauvée : Leterme se dédouane

04/12/11 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Le Vif

Yves Leterme réfute avoir sauvé la mise à la N-VA lors de la formation du cartel. Pour le Premier ministre sortant, "c'est l'électeur flamand qui a décidé de cela. Les francophones doivent le comprendre."

N-VA sauvée : Leterme se dédouane

© Belga

Yves Leterme (CD&V) a jugé dimanche ne pas être responsable du poids électoral considérable dont jouit aujourd'hui la N-VA avec qui le Premier ministre sortant avait formé un cartel en 2004, alors que les nationalistes flamands étaient en déclin, menacés de passer sous le seuil électoral.

Interrogé sur le plateau de la RTBF dimanche midi sur cette décision qui, à l'époque, a sauvé la mise à la N-VA aujourd'hui leader, Yves Leterme a réfuté toute responsabilité : le succès de la N-VA, "c'est l'électeur flamand qui a décidé de cela", a-t-il opposé, ajoutant qu'une partie des électeurs flamands voulaient la mise en oeuvre du programme nationaliste de Bart De Wever. "Les francophones doivent le comprendre."

Quant à son départ vers l'OCDE, Yves Leterme a indiqué qu'il était la conséquence de l'échec électoral que son parti avait essuyé en 2010, certains, au sein de son parti, lui imputant alors la responsabilité de cet échec : "A ce moment-là, je faisais partie du problème !" Il a toutefois rappelé que son départ vers Paris n'était pas définitif : cette expérience "me permettra d'élargir mon horizon dans une organisation mondiale (...) où l'on réfléchit à l'avenir de l'économie."

Interrogé sur son expérience au Seize, Yves Leterme a reconnu que la fonction était parfois "très dure". "Mais il y a aussi de bons moments !", a-t-il ajouté, souriant, soucieux manifestement de rassurer son successeur.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires