N-VA : Pas d'élections si les négociations échouent

06/09/11 à 17:13 - Mise à jour à 17:13

Source: Le Vif

Le député Siegfried Bracke (N-VA) a expliqué sur son blog que son parti ne souhaite pas aller aux élections si les négociations échouent, et ce malgré le score historique que leur prédisent les derniers sondages.

N-VA : Pas d'élections si les négociations échouent

© Belga

"Si ces négociations échouent, nous ne devons pas aller aux élections, ... (Et pour ceux qui en douteraient: Bart De Wever pense la même chose). Car rien qu'avec l'annonce de ces élections, nous risquons d'être livrés sans défense aux marchés financiers. Car, même ce score historique ne brisera pas les verrous de la Belgique. Car il existe aussi quelque chose que l'on appelle la responsabilité à l'égard des gens", a écrit M. Bracke.

Le député propose que le parlement joue un rôle moteur, en mettant en oeuvre les réformes socio-économiques recommandées par la Commission européenne et en se saisissant de la réforme de l'Etat.

"Peut-être devons-nous chercher au sein du parlement une coalition des bonnes volontés qui s'occuperait en même temps de l'imbroglio belge, sur la base de l'article 35 de la Constitution. Nous négocierons sur ce que nous voulons encore faire ensemble", a-t-il ajouté.

Cet article de la Constitution, inséré lors d'une précédente réforme, prévoit que les compétences de l'Etat fédéral sont limitativement énumérées, les autres compétences appartenant aux Communautés et Régions. Il n'a toutefois jamais été mis en oeuvre.

Le Vif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires