N-VA : la manifestation a illustré les différences entre Flamands et Wallons

24/01/11 à 10:43 - Mise à jour à 10:43

Source: Le Vif

La manifestation "Shame" a illustré en partie les différences existant entre Flamands et Wallons, a estimé lundi sur Radio 1 (VRT) le député N-VA Ben Weyts, qui met en exergue la maigre participation de manifestants venus de Flandre.

N-VA : la manifestation a illustré les différences entre Flamands et Wallons

© Belga

Ben Weyts s'appuie sur un sondage publié par Le Soir et réalisé par le bureau Dedicated Research dimanche auprès de 1.008 manifestants. Il en ressort que 44% des manifestants étaient domiciliés à Bruxelles, 35% en Wallonie et 21% en Flandre. "Reconnaissons ces différences et donnons plus d'autonomie aux entités fédérées", a exhorté Ben Weyts.

Il a minimisé la portée de la manifestation en rappelant les élections du 13 juin dernier, au cours desquelles "1,2 million de Flamands ont voté pour la N-VA et donc pour des changements, une réforme de l'Etat fondamentale et une solution pour BHV".

Pour lui, le fait qu'Ecolo menace de quitter les négociations si rien ne bouge constitue une "interprétation étrange" de la manifestation. "Personne n'a manifesté pour débrancher la prise", a-t-il dit, rappelant que Wouter Van Besien, le président de Groen, avait dit la même chose que M. Javaux il y a quinze jours, sans résultat.

Entre-temps, Ecolo a rappelé qu'il espérait toujours une reprise des négociations à sept et souligné que les déclarations de M. Javaux ne devaient pas être interprétées comme un ultimatum, mais une expression de bons sens si le blocage persiste.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires