N-VA et PS en baisse dans les sondages

24/05/13 à 18:57 - Mise à jour à 18:57

Source: Le Vif

Deux sondages publiés vendredi soir font état d'un recul marqué de la N-VA (entre -4 et -6 points par rapport à des enquêtes précédentes). Les nationalistes flamands restant cependant de loin le premier parti au nord du pays, au-delà de leur score de mai 2010. Le sondage La Libre/RTBF confirme également le tassement du parti socialiste, une tendance observée dans des enquêtes précédentes.

N-VA et PS en baisse dans les sondages

© Image Globe

Dans les deux sondages de La Libre/RTBF et de la VRT/De Standaard, la N-VA se situe aux alentours des 32% alors qu'elle avait réalisé un score de 28,2% aux élections de 2010. La N-VA a eu quelques difficultés à gérer, çà et là, les suites de son succès au scrutin communal. L'actuel président du parti, Bart De Wever, qui cédera la main prochainement avec le risque d'affaiblir son parti, a vu la coalition qu'il dirige à Anvers se retrouver au centre de plusieurs controverses (taxe pour l'inscription des étrangers annulée, gestion de la foire d'Anvers, tentatives de faire venir un club de footbal extra-anversois dans la métropole). Le gouverneur de la province de Flandre orientale, Jan Briers, également N-VA, a été quelque peu égratigné pour sa gestion de l'accident de train de Wetteren. La N-VA est donc attendue au tournant par les observateurs. En mars, elle perdait 3% dans un sondage Le Soir-RTL-TVI-De Morgen-VTM. Cette baisse se confirme plus nettement vendredi.

Même son de cloche, mais pour d'autres raisons, chez les socialistes francophones, grands vainqueurs des élections de 2010. Secoué sur sa gauche, bousculé par la droite, le PS est en baisse régulière dans les sondages alors que la crise bat son plein. Dans La Libre/RTBF, il est sous la barre symbolique des 30% en Wallonie (28,6%), soit 9 points de moins qu'en 2010, et sous la barre des 20% à Bruxelles (19,9%).

L'autre information du sondage La Libre/RTBF est la progression d'Ecolo, tant en Wallonie, où il passe le cdH, qu'à Bruxelles, où il devance désormais le FDF et le cdH. Les Verts ne semblent donc pas pénalisés pour la gestion du photovoltaïque. La VRT/De Standaard pointe également une belle progression de Groen (9,5%), ce que ne confirme pas La Libre/RTBF.

Malgré un tassement général, le MR reste le premier parti bruxellois, tandis que l'écart se réduit, en Wallonie, avec le leader socialiste. En Flandre, hormis la tendance baissière de la N-VA, les deux sondages de vendredi présentent des situations contrastées. L'Open Vld ne s'y porte pas bien (entre 10 et 13%). Deuxième et troisième, le CD&V et le sp.a affichent une certaine stabilité, entre 14 et 17%. Le VB est aux alentours des 10-11%.

En savoir plus sur:

Nos partenaires