MSF appelle la Jordanie à évacuer les blessés de guerre syriens bloqués à sa frontière

21/07/16 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Belga

(Belga) Médecins Sans Frontières (MSF) a appelé jeudi à l'évacuation des blessés de guerre syriens bloqués à la frontière avec la Jordanie, le secteur ayant été déclaré par Amman "zone militaire fermée" depuis un attentat qui a tué sept militaires le 21 juin.

MSF appelle la Jordanie à évacuer les blessés de guerre syriens bloqués à sa frontière

MSF appelle la Jordanie à évacuer les blessés de guerre syriens bloqués à sa frontière © BELGA

Le chef de la mission de MSF en Jordanie, Luis Eguiluz, a appelé les autorités jordaniennes à "poursuivre leur solidarité avec les blessés de guerre - une solidarité qui a sauvé les vies de nombreux enfants, femmes et hommes syriens". "La fermeture des frontières signifie que les victimes les plus vulnérables du conflit - celles grièvement blessées par la guerre - n'ont plus la possibilité d'être sauvées", souligne M. Eguiluz. Le royaume bloque aussi depuis l'attentat du 21 juin le passage de toute aide vers les camps de fortune où s'entassent des dizaines de milliers de Syriens ayant fui les combats dans leur pays. Depuis la fermeture de la frontière nord de la Jordanie avec la Syrie, MSF déplore n'avoir pas vu de blessés de guerre syriens dans le département des services des urgences chirurgicales récemment ouvert par l'ONG à l'hôpital gouvernemental de Ramtha, à 5 km de la frontière. Depuis l'ouverture de ces services à l'hôpital de Ramtha en septembre 2013, et avec l'étroite collaboration du ministère de la Santé jordanien, MSF a soigné 1.062 patients syriens et effectué plus de 800 opérations chirurgicales majeures. De son côté, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a appelé la communauté internationale à "trouver d'urgence une solution pour assurer la protection (...) des dizaines de milliers de personnes ayant besoin d'une assistance d'urgence (...) et qui "vivent dans des conditions extrêmement difficiles dans une zone désertique" à la frontière entre la Syrie et la Jordanie. La Jordanie a donné le 12 juillet son feu vert pour acheminer, "une seule fois", de l'aide humanitaire aux dizaines de milliers de Syriens bloqués à ses frontières, avait alors indiqué le Programme alimentaire mondial (PAM). Selon Ertharin Cousin, directrice du PAM, le nombre de réfugiés bloqués à la frontière a dépassé les 100.000, les dernières estimations des organisations humanitaires faisant état de 70.000. La Jordanie accueille plus de 600.000 réfugiés syriens selon les chiffres de l'ONU, 1,4 million selon les autorités. (Belga)

Nos partenaires