MR- la révolution technologique, un plus pour la mobilité qui nécessite certaines règles

21/09/16 à 13:28 - Mise à jour à 13:31

Source: Belga

(Belga) Le Mouvement Réformateur entend que soient posées dans un avenir proche des balises au développement de la "Smart Mobility", ou mobilité dite intelligente. Ses futures initiatives s'appuieront sur l'étude "En route vers la Smart Mobility", publiée par le centre Jean Gol, centre d'études du parti, au terme d'un travail de plusieurs mois et dont le rapport a été rendu public mercredi. Celui-ci avance une dizaine de principes de régulation.

Postulat de départ des libéraux: à l'heure où l'ancien modèle de gestion de la mobilité a montré ses limites, au-delà d'un sous-investissement chronique dans les infrastructures routières en Wallonie et dans les tunnels à Bruxelles, les nouvelles technologies ouvrent un champ de possibilités nouvelles à exploiter notamment en matière de multimodalité des déplacements, en contribuant à rendre le trajet plus efficace, plus confortable et plus fluide. Elles facilitent aussi la multiplication des offres de transport à travers le partage de véhicules et le libre service. L'idée centrale de l'étude: il n'appartient pas à la puissance publique de décider du mode et des conditions de transport de tous. Cependant, pour des questions de respect de la démocratie, ce n'est pas du ressort d'un opérateur géant tel que Google non plus. L'étude qui se veut être le premier exercice de vulgarisation du genre dans ce domaine se concentre sur les grandes villes où les problèmes sont les plus aigus - le groupe MR du parlement bruxellois représenté mercredi matin par Vincent De Wolf et Boris Dilliès, ainsi que par Anne-Charlotte d'Ursel est revenu sur plusieurs de ses propositions déposées au cours des dernières années -. Mais le MR n'entend pas oublier les zones rurales notamment face au risque de non-couverture de certains territoires, ont souligné les députés Valérie de Bue (Région wallonne) et Gilles Foret (Chambre), aux côtés du directeur scientifique du Centre Jean Gol, Corentin de Salle. (Belga)

Nos partenaires