MR-FDF : le clivage, la césure... en attendant la scission ?

07/09/10 à 07:49 - Mise à jour à 07:49

Source: Le Vif

L'ambiance continue de se dégrader, au sein du MR, entre les composantes PRL/MCC et le FDF. Le bureau de parti de rentrée du Mouvement réformateur a été l'occasion de passes d'armes entre le président du MR, Didier Reynders, et celui du FDF, Olivier Maingain, avec, en prime, une intervention "vigoureuse" de Louis Michel.

MR-FDF : le clivage, la césure... en attendant la scission ?

© Belga

Le bureau de parti de rentrée du MR a révélé un clivage entre les composantes PRL et MCC d'un côté et FDF de l'autre, révèle Le Soir mardi. Didier Reynders, président du Mouvement réformateur, aurait adressé un rappel à l'ordre à peine voilé à Olivier Maingain, président du FDF, après ses propos dans la presse ces derniers jours. Olivier Maingain aurait alors répété ses propos, avant que Louis Michel intervienne "avec une certaine vigueur".

Il n'est plus question de clivage entre fidèles du président et ex-rebelles du Groupe Renaissance, note Le Soir, mais d'une césure entre le FDF et les autres composantes du MR. Certains critiquent "la politique de la terre brûlée" pratiquée par le président du FDF : "Il ne veut pas aller à la table des négociations et crée donc les conditions pour qu'on n'y soit pas."

A ce contexte tendu s'ajoute une déclaration de Daniel Bacquelaine, chef de groupe MR à la Chambre, qui s'est dit d'accord avec les positions du président du FDF, tout en précisant que "ce n'est pas le moment de le dire publiquement ni de le concrétiser". L'intéressé dément.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires