MR et cdH opposés à un retrait précipité des militaires en Afghanistan

25/05/10 à 16:31 - Mise à jour à 16:31

Source: Le Vif

Le MR et le cdH ont réaffirmé la nécessité de maintenir des militaires en Afghanistan. "Un départ précipité d'Afghanistan provoquerait le retour des Talibans à Kaboul et des souffrances terribles pour les femmes", dit le cdH. "La sécurité de l'occident se joue en Afghanistan. Quitter plus vite que prévu ce pays faciliterait le processus de talibanisation", a souligné pour sa part Denis Ducarme pour le MR. Les deux partis réagissaient aux déclarations du député sortant Dirk Van der Maelen (sp.a).

MR et cdH opposés à un retrait précipité des militaires en Afghanistan

© Belga

"Je trouve scandaleux que les pays riches, l'OTAN, l'Europe, dépensent 100 milliards de dollars par an pour une guerre qui ne résout rien", dit M. Van der Maelen dans une interview au quotidien Le Soir. "Nous devons entamer notre retrait dès 2011: en phase et de manière coordonnée avec les partenaires, mais il faut que le retrait s'opère. D'abord les F16, puis le démantèlement de nos opérations en Afghanistan du nord, et le repli sur Kaboul. Dans la phase suivante, nous devrons également nous retirer le Kaboul", ajoute-t-il.

"M. Van der Maelen continue ce qu'il a toujours fait en Commission mais le PS, Groen! et Ecolo le rejoignent", a souligné M. Ducarme pour qui on ne peut pas faire de l'Afghanistan un sujet de campagne.

Pour le MR, la Belgique doit respecter ses engagements en Afghanistan. Et de rappeler les engagements pris à la conférence de Londres et les décisions du Conseil des ministres le 19 mars derniers qui a confirmé que les militaires belges resteront présents jusqu'à la fin 2011 avec un maximum de 626 hommes.

M. Ducarme conteste aussi les chiffres avancés par le sp.a qui estime à 109 millions par an les dépenses militaires belges en Afghanistan. "Le coût en 2010 est estimé à 54,2 millions d'euros dont 26pc sont consacrés à l'entraînement et à la reconstruction" , précise-t-il.

"On ne peut pas sortir prématurément d'Afghanistan. La sécurité de l'occident s'y joue. Il faut soutenir le processus 'd'afghanisation' via la reconstruction alors d'un désengagement prématuré favoriserait la talibanisation", a encore dit M. Ducarme.

Le cdH abonde dans le même sens. Pour les Humanistes, "un départ précipité d'Afghanistan provoquerait le retour des Talibans à Kaboul et des souffrances terribles pour les femmes".

Le cdH dit dans un communiqué s'étonner "de l'ukase du sp.a qui fait du retrait immédiat des troupes belges en Afghanistan une condition de sa participation au gouvernement alors qu'il a toujours plaidé pour que la participation de troupes Belges à des actions extérieures soit du ressort du parlement".

Le parti plaide pour une position concertée des européens membres de l'OTAN sur la question et conclut qu'il demande que le rôle du parlement soit renforcé lorsqu'il s'agit d'envoyer nos militaires dans des opérations internationales de paix.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires