Mouvement de grève au sein de l'administration du paiement des salaires des enseignants

01/06/16 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Belga

(Belga) Une bonne partie des fonctionnaires de la Fédération affectés au paiement des salaires des enseignants sont partis en grève "au finish" mercredi pour dénoncer le manque de personnel et la charge croissante de travail. Si le mouvement devait durer jusqu'à la mi-juin, certains enseignants pourraient ne pas recevoir leur salaire de juin.

Le mouvement, mené par la CGSP, vise l'ensemble de six bureaux décentralisés de la Fédération chargés de la fixation et liquidation des traitements des enseignants (FLT). Les grévistes dénoncent le non remplacement des départs naturels, en ligne avec la décision prise en début de législature par la majorité PS-cdH en Fédération de ne plus remplacer qu'un fonctionnaire sur cinq sur le départ. Une situation qui entraîne une surcharge de travail, aggravée par une complexification des tâches et l'introduction d'un nouveau logiciel informatique. "Le mouvement de grève cessera dès que le ministre responsable (André Flahaut en charge de la Fonction publique, ndlr) prendra l'initiative de rouvrir la négociation", avertit la CGSP. Si aucune solution n'est trouvée d'ici le 15 juin, certains enseignants, notamment les temporaires mais aussi certains profs nommés, pourraient ne pas toucher leur salaire de juin. (Belga)

Nos partenaires