Moustapha et Jawad Benhattal libérés sous conditions

26/10/16 à 16:19 - Mise à jour à 16:21

Source: Belga

(Belga) Moustapha (40) et Jawad Benthattal (29), deux des trois hommes interpellés mi-juin car soupçonnés de préparer un attentat, vont être libérés sous conditions. Ainsi en a décidé mercredi la chambre des mises en accusation de Bruxelles, ont indiqué les avocats des deux hommes. Selon leur défense, le dossier repose sur de fausses interprétations et des malentendus: il n'y a jamais eu de projet d'attentat.

Moustapha et Jawad Benhattal ont été appréhendés dans la nuit du 17 au 18 juin, en compagnie de Samir Chahjouani (27). Les enquêteurs spécialisés en terrorisme de la police judiciaire fédérale avaient alors perquisitionné 40 adresses et fouillé 152 box de garage. Les trois suspects auraient évoqué, au cours de conversations faisant l'objet d'écoutes, des attentats qu'ils auraient eu l'intention de commettre au cours du week-end des 18 et 19 juin au village des supporters installé place Rogier à l'occasion de l'Euro de football, avenue Louise ou contre des ambassades. Aucun explosif ou arme n'avait néanmoins été retrouvé lors des perquisitions. Les Benhattal étaient aussi suspects en raison des liens familiaux qui les unissent aux frères El Bakraoui, les deux hommes qui se sont faits exploser lors des attentats de Bruxelles le 22 mars dernier. Les Benhattal comme les El Bakraoui sont également liés à Oussama Atar, considéré comme le cerveau potentiel ou l'inspirateur de ces attentats. La défense, tant des Benhattal que de Samir Chahjouani, a toujours maintenu qu'il n'y avait jamais eu aucun projet d'attentat. (Belga)

Nos partenaires