Moureaux : En cas d'échec, De Wever pourrait reprendre la main

07/09/11 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

Source: Le Vif

Le sénateur Philippe Moureaux a mis en garde mercredi les partis qui négocient contre le risque d'un échec. Si les discussions ne devaient pas aboutir, le président de la N-VA, Bart De Wever, pourrait reprendre la main, a-t-il expliqué sur les ondes de La Première.

Moureaux : En cas d'échec, De Wever pourrait reprendre la main

© Belga

"Pour les francophones, s'il n'y a pas d'accord maintenant, ce sera encore plus difficile ultérieurement, pour ne pas dire catastrophique", a-t-il déclaré.

Selon lui, il y aurait une logique à voir le président des nationalistes flamands occuper une position centrale en cas d'échec. "Ca aurait une logique puisqu'ici, c'est lui qui n'a pas voulu participer à la négociation. Si échec il y avait, il deviendrait quasi-incontournable".

Le Vif.be avec Belga

Nos partenaires