Mortsel : une enquête sur le procureur Herman Dams est ouverte

26/02/13 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Source: Le Vif

La ministre de la Justice Annemie Turtelboom a indiqué mardi qu'elle interviendra, le cas échéant, sur le plan disciplinaire, à l'égard du Parquet d'Anvers dans la mort de Jonathan Jacob, qui a trouvé la mort à la suite d'une intervention policière à Mortsel, mais pas avant la conclusion de l'enquête judiciaire qui vient d'être rouverte.

Mortsel : une enquête sur le procureur Herman Dams est ouverte

© Belga

Plusieurs députés ont demandé que l'enquête soit dorénavant confiée à un autre arrondissement judiciaire que celui d'Anvers, vu les suspicions de faux en écriture qui entachent l'action d'un substitut, une voie que ne souhaite pas suivre la ministre. Le procureur général d'Anvers Yves Liégeois a exigé mardi la réouverture de l'enquête qui avait été menée à la suite d'une plainte des parents de la victime pour faux en écriture au sein du Parquet, à l'époque classée sans suite. Le procureur général a égratigné le procureur du roi Herman Dams qui n'avait pas fait savoir qu'il était intervenu dans le dossier.

Mais les députés de l'Open Vld, de la N-VA et de Groen ne font plus confiance au procureur général qui avait conclu la précédente enquête en estimant que le substitut n'avait commis aucune faute. Faisant valoir le "sacro-saint principe" de la séparation des pouvoirs qui caractérise l'Etat de droit, Mme Turtelboom a précisé qu'elle n'hésiterait cependant pas à prendre ses responsabilités en bout de procédure.

La VRT a diffusé la semaine dernière les images des derniers moments de Jonathan Jacob, un toxicomane violent pris brutalement en charge par une équipe policière au commissariat de Mortsel.

Nos partenaires