Mort de deux alpinistes et de leur guide dans le Mont-Blanc

18/08/14 à 09:34 - Mise à jour à 09:34

Source: Le Vif

Deux alpinistes et leur guide sont morts dimanche dans le Massif du Mont-Blanc, ont annoncé lundi les autorités. Après l'accident qui a coûté la vie à cinq stagiaires et leur guide, mardi dernier, ce nouveau drame de la montagne porte à 20 le nombre des morts ou disparus depuis le début de la saison estivale dans le Massif du Mont-Blanc.

Mort de deux alpinistes et de leur guide dans le Mont-Blanc

© Reuters

Les corps des trois nouvelles victimes ont été retrouvés dimanche dans le secteur de l'Aiguille du Midi, côté Chamonix, selon la préfecture. On ignore les circonstances de cet accident. Les conditions météorologiques semblaient bonnes. Mardi dernier, quatre hommes et une femme, des Français âgés de 27 à 45 ans, qui participaient à un "stage de perfectionnement "de deux semaines, organisé par l'UCPA (Union nationale des centres sportifs de plein air), accompagnés par un guide de 42 ans, avaient été tués dans le Massif du Mont-Blanc, après une chute de 250 mètres. Leurs corps avaient été retrouvés le lendemain. Parti faire l'ascension de l'Aiguille d'Argentière (3.901 mètres) le groupe avait dévissé sur le Glacier du Milieu, sur l'itinéraire de retour. Cet accident d'alpinisme était l'un des plus graves survenu depuis 10 ans dans les Alpes françaises. En août 2008, huit alpinistes (trois Suisses, un guide autrichien et quatre Allemands) avaient également péri dans une avalanche à la suite de la chute de séracs (blocs de glace) au Mont-Blanc du Tacul, sur une voie d'accès au Mont-Blanc. En juin 2011, six alpinistes avaient fait une chute mortelle dans le massif des Ecrins (Hautes-Alpes).

En savoir plus sur:

Nos partenaires