Monténégro: législatives en octobre sur fond de divisions sur l'Otan

11/07/16 à 14:55 - Mise à jour à 14:55

Source: Belga

(Belga) Des législatives se tiendront le 16 octobre au Monténégro, sur fond de profonde division de l'opinion sur l'adhésion à l'Otan, a annoncé lundi le président Filip Vujanovic.

En mai, cette petite ex-république yougoslave de 630.000 habitants, indépendante de la Serbie depuis 2006, a été invitée à rejoindre l'Alliance euro-atlantique, à laquelle, dans cette région des Balkans, appartiennent déjà la Croatie, l'Albanie, la Bulgarie, la Grèce et la Roumanie. La Macédoine est candidate, tandis que le Kosovo accueille une force de maintien de la paix de l'Otan, la Kfor. Cette adhésion divise fortement le Monténégro, comme l'ont montré plusieurs manifestations violentes en 2015. A Podgorica, le pouvoir y a vu la main de Moscou. Les députés issus des prochaines législatives devront décider d'un référendum sur l'adhésion ou non au bloc atlantique. Le principal parti d'opposition, le Front démocratique, une formation prorusse, a refusé d'intégrer en mai un gouvernement de coalition accepté par Milo Djukanovic, 54 ans, pour mettre un terme à des mois de crise politique et préparer les élections. Ce scrutin du 16 octobre devrait être soumis à un contrôle sans précédent dans ce pays qui négocie depuis juin 2012 son adhésion à l'Union européenne. Les partis d'opposition qui ont rejoint ce gouvernement d'union nationale devraient pouvoir participer à cette supervision. Mais le Front démocratique estime que "les mécanismes clés permettant des fraudes électorales n'ont pas été démantelés". Les autres formations d'opposition ont obtenu un poste de vice-Premier ministre ainsi que les portefeuilles de l'Intérieur, des Finances, de l'Agriculture et du Travail et des Affaires sociales. Après les législatives d'octobre 2012, Milo Djukanovic est devenu Premier ministre pour la sixième fois depuis 1990. (Belga)

Nos partenaires