Mondial 2018 : sacs à dos, pétards et feux de Bengale seront interdits au centre de Bruxelles

11/06/18 à 15:03 - Mise à jour à 15:03

Source: Belga

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close a adressé lundi quelques recommandations à l'intention des supporters des Diables rouges et des autres équipes engagées dans la Coupe du monde de football "pour que les moments mémorables de cet événement sportif puissent être vécus pleinement et en toute tranquillité".

Mondial 2018 : sacs à dos, pétards et feux de Bengale seront interdits au centre de Bruxelles

Philippe Close. © Belga

"La Ville sera le terrain, pour les uns, de réjouissances et, pour les autres, d'espoirs perdus. La Ville de Bruxelles et la zone de police Polbru ont pris une série de mesures visant à encadrer les rassemblements spontanés durant toute la période du mondial pour garder l'esprit festif et bon enfant que tous les habitants bruxellois apprécient", a indiqué le bourgmestre de la Ville de Bruxelles.

De même, les gardiens de la paix et les stewards de la Bruciteam seront orientés tout particulièrement aux abords de la Bourse, lieu de rassemblement traditionnel des Bruxellois.

Par ailleurs, par l'entremise de leur bourgmestre, les autorités communales ont également appelé les citoyens à respecter le travail des équipes de la propreté et de la voirie "qui auront pour difficile tâche de maintenir propre, convivial et accueillant le centre de Bruxelles appelé à être particulièrement fréquenté".

A l'occasion de ce Mondial, les autorités ont également rappelé "deux règles simples à respecter" pour faciliter le travail des forces de l'ordre: ne pas venir avec un sac à dos sur les lieux de rassemblement et ne pas utiliser de pétard ni d'autre engin pyrotechnique qui "sont formellement interdits".

Philippe Close a par ailleurs insisté sur l'esprit sportif et festif du Mondial 2018.

"La Coupe du monde est un moment de fête, à vivre entre supporters, entre amis ou en famille. On se souvient tous de notre premier Mondial. Ne laissons pas quelques-uns gâcher la fête de tous! Je compte sur le sens des responsabilités de chacun. Néanmoins, nous serons vigilants et la police sera prête à intervenir si nécessaire", a-t-il encore dit.

En savoir plus sur:

Nos partenaires