Mondial 2014 : les perles du guide du supporter belge au Brésil

11/06/14 à 11:35 - Mise à jour à 11:35

Source: Le Vif

Le fan club officiel des Diables rouges 1895, en collaboration avec les SPF Intérieur et Affaires étrangères, a sorti un guide du supporter baptisé le "Red Devils Fan Guide" à destination des belges qui font le déplacement au Brésil.

Mondial 2014 : les perles du guide du supporter belge au Brésil

© Belga

Ce document de 60 pages distillent des conseils pratico-pratiques pour les supporters belges avant de décoller pour le pays de la samba ainsi qu'une fois arrivés sur place: passeports et visas, cartes de crédit, vaccinations, hôtels, accès au stade,...Il met aussi en garde contre les pickpockets, la corruption ou encore la prostitution. Si l'initiative est louable et le ton du guide léger, il se révèle aussi un brin infantilisant, renvoyant l'image d'un supporter belge qui ne serait pas habitué à voyager et pourrait vite semer le trouble. En voici quelques perles.

• Pour pouvoir voyager au Brésil, vous devez être en possession d'un billet d'avion (Aller-retour) pour voyager au Brésil à des fins touristiques.

• Attention ! Le traitement d'une gueule de bois après une nuit bien arrosée ne sera probablement pas couvert par votre assureur !

• N'essayez pas d'impressionner la galerie avec votre montre chicos et vos lunettes de soleil dernier cri.

• Si l'adrénaline générée par la Coupe du Monde vous fournira probablement de l'énergie à revendre, tenez quand même les différences de voltage entre l'Europe et le Brésil à l'oeil.

• Evitez de manifester tout agacement et essayer de ne jamais vous départir de votre flegme. Qui veut croupir au fond d'une cellule pendant que nos Diables Rouges feront vibrer la Maracaña ? Ajoutons que les conditions de détention dans les prisons brésiliennes ne sont pas des plus cordiales. Vous pouvez oublier l'espoir de suivre les rencontres de nos Diables rouges sur un écran géant depuis votre cellule.

• Contrairement aux idées reçues, le monokini ne fait pas partie des coutumes nationale.

• N'offrez pas aux criminels l'opportunité de verser de la drogue dans votre verre.

• Dans les zones reculées, évitez si possible les transfusions sanguines.

• Si vous voulez souhaiter bonne nuit à papa ou maman, faites-le vers 17h, lorsque nous commençons l'apéritif au Brésil !

• Les Diables Rouges comptent sur vous, ils n'ont que faire de vos excuses et ne veulent pas savoir que vous êtes coincé dans un aéroport quelque part au Brésil parce que vous avez manqué votre vol. Vous devez être au rendez-vous !

• Les collaborateurs des ambassades et des différents consulats ne peuvent pas vous aider à payer des frais d'hôtel/restaurants ou votre vol retour ni à sortir de prison.

Après ces recommandations un peu alarmistes, les auteurs du guide se fendent d'un "N'annulez quand même pas votre voyage, vous ne courrez aucun risque en partant au Brésil". Et en cas d'urgence, un 'numéro rouge' (+55 21 985 471 063) est joignable 24h/24.

En savoir plus sur:

Nos partenaires