Moins courageux, les voleurs à l'étalage ?

07/12/12 à 17:22 - Mise à jour à 17:22

Source: Le Vif

16% de moins dans les vols à l'étalage, c'est le constat du Syndicat neutre pour Indépendants (SNI) d'après les chiffres récoltés par l'ASBL Prévention & Sécurité. Une bonne nouvelle à l'approche de Noël ? les parfumeries et les boutiques de vêtements doivent encore rester sur leurs gardes.

Moins courageux, les voleurs à l'étalage ?

© Thinkstock

Au cours du premier semestre 2012, la baisse est significative par rapport à l'an dernier. Et le constat est unanime : il y a moins de voleurs dans les magasins par rapport à la même période analysée en 2011. Au total ce sont près de 20 000 produits volés en Belgique qui sont déclarés auprès de l'asbl Prevention et Sécurité. La baisse est notamment due à l'augmentation des procédures en comparution immédiate dans certains arrondissements judiciaires. "Les voleurs craignent les amendes délivrées plus facilement pour ce type de vols. Et au-dessus de 300 euros, ils sont directement renvoyés devant le juge. C'est un risque qui fait réfléchir" nous informe Christine Mattheeuws, présidente du SNI.

Parmi les vols les plus courants, l'alimentaire se place en tête du classement avec 32 %, suivi des parfums 14% et des habits 12%. L'inflation des vols de produits alimentaire est un "résultat symptomatique propre aux périodes de crise" affirme le SNI. Les pertes moyennes en terme de chiffres d'affaires atteignent entre 1 et 2%.

La région Wallonne enregistre le taux de vols le plus important avec près de 3000 constats de vols en 2012. Mais Bruxelles enregistre à elle seule près de 2500 vols pour la même période. La Flandre s'en sort mieux en avoisinant les 1600 vols en magasin. La différence entre les régions s'explique notamment par la répression judiciaire. En réalité, "seuls quelques arrondissement judiciaires permettent de traiter ces dossiers en comparution immédiate. A Anvers le système en place maintient les vols à environ 600 plaintes cette année contre près de 1200 à Liège". Mais que les commerçants se rassurent, la ministre de la justice Annemie Turtelboom va étendre ce principe à tous les arrondissements judiciaires dès janvier 2013.

Violaine Krebs (stg)

Nos partenaires