Mohamed Abdeslam placé lundi sous bracelet électronique

25/05/18 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

Source: Belga

Mohamed Abdeslam, qui avait été placé en janvier dernier en détention préventive dans le cadre d'un vol à main armée sur des fonctionnaires de la commune de Molenbeek, a obtenu d'être placé sous bracelet électronique. L'information est divulguée vendredi par Sudpresse, et est confirmée par le parquet de Bruxelles ainsi que l'avocat du principal intéressé, Yannick De Vlaeminck.

Mohamed Abdeslam placé lundi sous bracelet électronique

Mohamed Abdeslam, interviewé par la chaîne BFMTV © Capture d'écran

Ce dernier précise que son "client devrait sortir de prison lundi, le temps de lui trouver un bracelet électronique". Il ne sera autorisé à quitter son domicile que pour raison médicale, indique le parquet de Bruxelles.

La décision de la chambre du conseil de Bruxelles remonte à mercredi. La chambre du conseil de Bruxelles a décidé mercredi de placer sous bracelet électronique Mohamed Abdeslam et Youssef B. Mohamed Abdeslam est soupçonné d'avoir commandité un vol au préjudice de la commune de Molenbeek-Saint-Jean le 23 janvier dernier, et Youssef B. de l'avoir commis. Les deux hommes nient toute implication dans les faits.

Le 23 janvier dernier peu après 14h00, trois fonctionnaires molenbeekois avaient été attaqués alors qu'ils s'apprêtaient à déposer une importante somme d'argent à la banque. Il serait question d'un montant de près de 70.000 euros. Un individu armé d'un couteau avait exigé l'argent et avait pris la fuite.

Deux jours après, quatre hommes ont été interpellés, dont deux ont été placés sous mandat d'arrêt. L'un d'eux est Mohamed Abdeslam, frère du principal suspect des attentats du 13 novembre à Paris. Il avait travaillé pour la commune de Molenbeek-Saint-Jean durant une dizaine d'années et était au courant des transferts d'argent.

Belga

Nos partenaires