Mobib : la STIB craint la justice

22/03/11 à 07:44 - Mise à jour à 07:44

Source: Le Vif

Un usager de la STIB ne souhaitait pas que ses déplacements puissent être identifiés. Il avait arraché la carte à puce de sa carte Mobib et écopé d'un procès-verbal qu'il n'a jamais payé. La STIB l'avait fait citer devant la justice mais, à la veille du procès, s'est désistée...

Mobib : la STIB craint la justice

© Belga

La STIB s'est récemment désistée d'une action en justice qu'elle avait intentée contre un utilisateur de la carte Mobib, par crainte qu'un jugement mette en cause la garantie du respect de la vie privée, affirme mardi l'avocat de cet utilisateur dans La Libre Belgique.

L'usager en question ne souhaitait pas que ses déplacements puissent être identifiés. Il avait arraché la carte à puce de sa carte Mobib et écopé d'un procès-verbal qu'il n'a jamais payé. La STIB l'avait fait citer devant la justice de paix de Woluwe-Saint-Pierre mais, à la veille du procès, s'était désistée. Pour Me Alexis Deswaef, avocat de l'usager, la STIB a voulu échapper à "un jugement qui mettrait en cause la garantie du respect de la vie privée par la carte Mobib".

La société de transport bruxelloise, elle, s'en défend. Elle invoque des délais trop courts pour déposer des conclusions. Ses avocats, dit-elle, n'avaient pas détecté à temps l'enjeu du litige. La STIB maintient que l'usager était en infraction et que son système ne comporte aucun danger pour la protection de la vie privée.

Le débat s'apprête à rebondir au Parlement bruxellois qui a réclamé des auditions d'experts.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires