Mission économique en Israël: une annulation n'est "pas à l'ordre du jour"

06/08/14 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Le Vif

Une annulation de la mission économique belge en Israël n'est pas envisagée, a indiqué mercredi la secrétaire d'Etat bruxelloise en charge du commerce extérieur, Cécile Jodogne (FDF). Plus tôt dans la journée, le parti de gauche radicale PTB avait annoncé le lancement d'une pétition pour réclamer l'abandon de cette mission.

Mission économique en Israël: une annulation n'est "pas à l'ordre du jour"

© Image Globe

Mme Jodogne "tient à rappeler que la mission a été approuvée par le précédent gouvernement régional bruxellois, le 18 novembre 2013, après avis du Comité consultatif du commerce extérieur", selon son communiqué. Elle "n'est pas de nature diplomatique mais bien de nature économique", précise-t-elle dans un communiqué.

"L'accent de la mission multisectorielle en Israël est mis sur les hautes technologies Les entreprises bruxelloises ont confirmé leur intérêt pour le marché israélien", souligne la secrétaire d'Etat.

Une annulation n'est donc "pas à l'ordre du jour", même si Mme Jodogne compte "faire le point de l'évolution de la situation sur le terrain à la rentrée, en septembre 2014, en concertation avec les gouvernements flamand et wallon".

La mission économique en Israël, qui doit se tenir du 7 au 12 décembre prochains à Tel-Aviv, est organisée par les agences bruxelloise, wallonne et flamande de promotion du commerce extérieur (Bruxelles Invest & Export, AWEX et FIT). Elle concerne en particulier le secteur des technologies de l'information et de la communication et la santé. La Flandre et la Wallonie n'ont de leur côté pas encore réagi à la demande d'annulation du PTB.

Pétition

En effet plus tôt dans la journée, le PTB a annoncé le lancement d'une pétition visant à faire annuler la mission économique économique belge programmée en Israël.

"Pour contraindre Israël à cesser le blocus et ses offensives meurtrières sur Gaza, à se conformer au droit international et à arrêter l'occupation, nous exigeons des gouvernements régionaux flamand de Geert Bourgeois (N-VA), wallon de Paul Magnette (PS) et bruxellois de Rudi Vervoort (PS) l'annulation immédiate de la mission économique programmée en Israël en décembre", fait valoir le PTB sur son site web.

Le parti de gauche radicale demande aussi "la fermeture immédiate des bureaux commerciaux belges de Tel-Aviv".

Il organise jeudi une conférence de presse pour présenter son objectif.

En savoir plus sur:

Nos partenaires