"Missing Children Europe" expose les bonnes pratiques à avoir lors de disparitions de Mena

02/03/16 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Belga

(Belga) La Fédération européenne pour les enfants disparus et sexuellement exploités "Missing Children Europe" présentait mercredi les résultats de son projet SUMMIT (Safeguarding Unaccompanied Migrant Minors from going Missing by Identifying Best Practices and Training Actors on Interagency Cooperation) mené dans sept pays européens dont la Belgique. L'occasion pour l'association d'enfoncer le clou quant au manque de formations adéquates mises en place pour les professionnels de terrain ainsi que le manque de coordination et de coopération en cas de disparition.

"Missing Children Europe" expose les bonnes pratiques à avoir lors de disparitions de Mena

"Missing Children Europe" expose les bonnes pratiques à avoir lors de disparitions de Mena © BELGA

Le 31 janvier 2016, Europol chiffrait à environ 10.000 le nombre de Mena (Mineurs étrangers non accompagnés) portés disparus depuis leur arrivé en Europe, avec pour beaucoup d'entre eux la crainte qu'ils soient exploités ou abusés à des fins sexuelles et/ou professionnelles. Les recherches montrent que jusqu'à 50% des mineurs non accompagnés, de 8 à 17 ans, disparaissent de certains centres d'accueil, et dans de nombreux cas, l'endroit où ils se trouvent reste par la suite inconnu. "Ces disparitions sont rarement déclarées à la police et si elles sont rapportées, c'est trop tard. Or chaque délai augmente les risques pour ces enfants", pointe du doigt Federica Toscano, chargée de projet chez "Missing Children Europe". L'étude, qui a été menée dans sept pays européens (Belgique, Chypre, Grèce, Irlande, Italie, Espagne et Royaume-Uni) associe les expériences des acteurs qui prennent soin des enfants non accompagnés (tuteurs, services sociaux, travailleurs des centres d'accueil) avec le travail des personnes qui s'occupent de la disparition de ces enfants, en ce compris les personnes chargées de faire appliquer la loi et les lignes d'assistance pour les enfants disparus. Grâce à ce partage interinstitutions, il s'agira d'améliorer la prévention et l'intervention auprès des enfants non accompagnés vulnérables qui disparaissent. (Belga)

Nos partenaires