Ministres francophones et N-VA : le monde du silence...

21/12/10 à 07:56 - Mise à jour à 07:56

Source: Le Vif

La députée N-VA Nadia Sminate ne décolère plus : "Les ministres francophones ne répondent presque jamais à nos questions : la ministre Laurette Onkelinx s'y refuse même !" Côté francophone, on dénonce un "non-sens pur et simple".

Ministres francophones et N-VA : le monde du silence...

© Belga

Les ministres et secrétaires d'Etat francophones rendent impossible le travail parlementaire de la députée N-VA Nadia Sminate. "Celui de l'ensemble des membres de la N-VA, en fait, assène-t-elle mardi dans plusieurs quotidiens flamands. Ils ne répondent presque jamais à nos questions. La ministre Laurette Onkelinx s'y refuse !"

Une situation qui énerve beaucoup la députée, qui siège au nom de la N-VA en Commission des affaires sociales de la Chambre. Elle dénonce cette situation avec l'autorisation du parti et vise surtout les ministres et secrétaires d'Etat francophones, citant notamment Laurette Onkelinx (PS), Joëlle Milquet (cdH), Michel Daerden (PS), Melchior Wathelet (dcH) et Jean-Marc Delizée (PS).

"Ils empêchent le bon fonctionnement de la commission, estime-t-elle. Les questions écrites sont à peine traitées. Les questions orales sont mises à l'agenda mais restent, là aussi, souvent sans réponse. Comment pouvez-vous alors encore remplir correctement votre rôle de contrôle en tant que parlementaire ?"

Sont particulièrement visées la ministre de la Santé, Laurette Onkelinx, et la ministre de l'Emploi, Joëlle Milquet, qui "a même réussi, durant la dernière réunion de la commission, à ne répondre qu'à 12 des 46 questions. Et Laurette Onkelinx ? Elle refuse déjà de répondre."

Du côté des ministres, on parle de "non-sens pur et simple" : "La ministre répond à toutes les questions, notamment à celles de la N-VA, a réagi la porte-parole de la ministre Onkelinx. Et ce, avec la même mesure et la même précision que pour les autres partis."

"C'est tout simplement faux", répond Milquet

Ce matin et par la voix de son porte-parole, Joëlle Milquet, a démenti les accusations de la députée N-VA. "C'est tout simplement faux", a régi le porte-parole. Mme Milquet a répondu consciencieusement à toutes les questions qui lui ont été posées en commission parlementaire, même quand la plupart des députés avaient eux-mêmes quitté la salle, comme ce fut le cas lors de la dernière réunion, a-t-il dit.

Non seulement Nadia Sminate avait elle-même quitté la salle, mais elle n'avait enregistré aucune question orale, comme le prévoit la procédure, a poursuivi le porte-parole de Mme Milquet. Parler dès lors d'obstruction dans le chef des ministres francophones est dès lors "un pur non-sens", a-t-il dit.

"C'est sans doute la frustration d'un nouveau parlementaire"

"Ce que Nadia Sminate exprime est sans doute la frustration d'un nouveau parlementaire", dit le président de la Commission des affaires sociales de la Chambre, Yvan Mayeur (PS) en réaction aux remarques de la députée N-VA. "Les ministres répondent aux questions de la députée mais ils ne répondent sans doute pas ce qu'elle espère entendre", souligne M. Mayeur.

"Laurette Onkelinx est ministre depuis de nombreuses années et Nadia Sminate est parlementaire depuis quelques mois. Je n'ai jamais entendu de parlementaires se plaindre sur l'attitude de la ministre à leur égard. C'est aussi le cas pour les autres membres du gouvernement qui interviennent dans la commission que je préside. Ce que je crois, c'est que Mme Sminate n'est pas satisfaite des réponses qu'elle reçoit mais un ministre ne peut répondre qu'en fonction de la législation en vigueur. Le rôle du parlementaire, lorsqu'il n'est pas d'accord avec cette législation, est de proposer des modifications de celle-ci", explique M. Mayeur.

Et d'insister: "Je vois bien, elle revient toujours sur les mêmes sujets. Sans doute parce qu'elle n'est pas satisfaite de la réponse mais cela n'a rien à voir avec l'attitude des ministres. Ils répondent correctement aux questions des parlementaires".

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires