Mini-krach de Wall Street: un trader britannique plaide coupable aux Etats-Unis

10/11/16 à 05:02 - Mise à jour à 05:05

Source: Belga

(Belga) Navinder Singh Sarao, un Britannique de 37 ans, a plaidé coupable mercredi devant un tribunal fédéral américain dans l'affaire du mini-krach boursier de mai 2010, surnommé le "flash-crash".

Mini-krach de Wall Street: un trader britannique plaide coupable aux Etats-Unis

Mini-krach de Wall Street: un trader britannique plaide coupable aux Etats-Unis © BELGA

Extradé de Grande-Bretagne lundi, M. Sarao a comparu mercredi devant ce tribunal de l'Illinois (Nord) et a plaidé coupable d'avoir eu recours à un programme de courtage automatique pour manipuler les échanges sur certains instruments à terme liés à l'indice boursier S&P 500 (E-minis). A la suite de ces manipulations, un autre indice, le Dow Jones Industrial Average, avait plongé de 600 points en quelques minutes. "Navinder Sarao a eu recours à des technologies sophistiquées pour réaliser des bénéfices rapides, mettant en jeu par la même occasion l'intégrité des marchés financiers américains", a affirmé la procureure adjointe Leslie Caldwell, citée dans un communiqué du ministère américain de la Justice. M. Sarao aurait ainsi gagné plus de 12,8 millions de dollars illégalement, a indiqué le ministère. La CFTC, l'autorité américaine des produits dérivés, a indiqué dans un communiqué distinct qu'il pourrait avoir à payer jusqu'à 38 millions de dollars d'amendes et que ses manipulations s'étaient étendues d'avril 2010 à avril 2015. Les E-minis sont des contrats à terme électroniques basés sur le S&P 500. Un rapport à l'époque du gendarme boursier américain, la SEC, avait mentionné que 140.000 ordres de ventes d'E-minis s'étaient bousculés au même instant, conduisant par ricochet à un décrochage brutal de Wall Street. Le trader avait été arrêté en avril 2015 dans la maison de ses parents où il résidait dans la banlieue de Londres. Il avait indiqué n'avoir "rien à se reprocher, hormis le fait d'être bon dans (s)on travail". (Belga)

Nos partenaires