Milquet rappelle que la N-VA n'a que 27 sièges sur 150...

14/03/11 à 13:25 - Mise à jour à 13:25

Source: Le Vif

La présidente du cdH Joëlle Milquet dénonce le "nationalisme étriqué" qui bloque la démocratie. Mme Milquet est d'avis que l'heure du courage a sonné.

Milquet rappelle que la N-VA n'a que 27 sièges sur 150...

© Belga

Dans une interview au quotidien Le Soir, la présidente du cdH rappelle que "la N-VA a 27 sièges sur 150". Elle est d'avis qu'"il est souhaitable qu'elle soit présente" aux négociations mais précise qu'"un pays ne peut continuer à être bloqué indéfiniment".

Outre la nécessité de réformer les institutions de la Belgique, Mme Milquet rappelle qu'"il y a une seconde raison de faire preuve de courage: les réformes qui devront casser les conservatismes et pèseront de 15 à 18 milliards d'économie".

Or, constate la chef de file démocrate-humaniste, "ce qui se passe en Flandre illustre ce que l'on découvre ailleurs en Europe: un tsunami de nouvelles pensées uniques, droitières à outrance, populistes et démagogiques". Et pourtant, "il faut du courage pour oser affirmer que le défi du XXIè siècle, c'est la gouvernance mondiale, à rebrousse-poil du nationalisme étriqué", lance Mme Milquet, condamnant au passage, sans citer personne, "cette espèce de populisme à la Marine Le Pen qu'on reconnaît dans certaines formations du nord du pays".

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires