Milquet plaide pour une réforme de la police locale après celle de la police fédérale

24/04/14 à 18:57 - Mise à jour à 18:57

Source: Le Vif

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet a plaidé jeudi pour une réforme de la police locale après celle engrangée au cours de la législature actuelle pour optimaliser la police fédérale et les services de secours.

Milquet plaide pour une réforme de la police locale après celle de la police fédérale

© Belga

Au cours d'une rencontre-bilan avec la presse, elle a également plaidé pour une fusion de zones de police locale sur base volontaire et un réinvestissement dans les corps justice et police en ce compris l'OCAM. "Je lance un appel aux futurs négociateurs fédéraux: nous avions demandé d'immuniser sur le plan budgétaire le corps de police... Nous avons ainsi recruté 4.300 policiers en, trois ans, soit 1.300 en plus que les moyennes antérieures, dont les 400 policiers engagés pour renforcer la sécurité dans les transports en commun, à Bruxelles. S'il y a bien une matière où il faut à présent réinvestir, c'est le binôme justice-police", a dit la Vice-première ministre cdH.

Pour elle, l'ensemble des engagements pris dans le cadre de la déclaration de politique générale relatifs au département de l'Intérieur ont été respectés. Il en a notamment résulté une baisse pour la première fois depuis des années de la criminalité de 10,4% en deux ans dans le pays, et de 12% à Bruxelles.

Dans le contexte des départs de jeunes gens vers la Syrie, la ministre s'est félicité de la mise en place de la "task force" qui réunit une fois par semaine sous la présidence des ministres de la Justice et de l'Intérieur, la police intégrée, les services de renseignements, l'OCAM, le centre de crise, le SPF Affaires Etrangères le SPF Intérieur et les représentants des principales villes concernées.

Pour Mme Milquet, il importera de consolider le modèle, qui a attiré les regards à l'étranger, tout comme il y aura lieu de poursuivre les réunions régulières entre ministres de l'Intérieur européens qui compensent l'absence de politique européenne en la matière. Mme Milquet s'est par ailleurs dite partisane de la création à terme d'un service renseignements au niveau européen.

Nos partenaires