Milquet ne compte pas interdire le wi-fi dans les crèches

12/02/15 à 14:55 - Mise à jour à 14:55

Source: Belga

La ministre en charge de l'Enfance en Fédération Wallonie-Bruxelles, Joëlle Milquet, n'a pas l'intention d'interdire la diffusion d'ondes wi-fi dans les crèches et milieux d'accueil pour les enfants de moins de trois ans, comme vient de le décider la France, a-t-elle indiqué jeudi au Parlement.

Milquet ne compte pas interdire le wi-fi dans les crèches

© Thinkstock

Interrogée jeudi en commission par la députée Véronique Salvi (cdH) sur cette initiative, la ministre centriste a rappelé que l'ONE (Office de la naissance et de l'enfance, l'organe qui supervise les crèches en Fédération, ndlr) suivait les avis du Conseil supérieur de la santé (CSS) en la matière.

"Le Conseil supérieur de la santé dit qu'il n'y a pas de risques démontrés en matière de santé mais que dans le doute il convient de prendre des mesures de précaution pour les femmes enceintes et les jeunes enfants", a justifié Mme Milquet. "Nous suivons les avis des experts en la matière", a-t-elle ajouté.

Devant les députés, Mme Milquet a par ailleurs dit douter de l'utilité d'interdire les bornes wi-fi dans les crèches "alors que le wi-fi est aujourd'hui partout dans les maisons...". "De toute façon, ces bornes (installées dans les crèches, ndlr) ne sont pas dans les salles où sont les enfants", a assuré Mme Milquet, mais plutôt dans les parties administratives de celles-ci.

Début février, l'Assemblée nationale française a approuvé une loi sur l'exposition aux ondes électromagnétiques qui prévoit notamment le bannissement des réseaux wi-fi dans les crèches et garderies de l'Hexagone. En Belgique, il n'y aucune interdiction en la matière, hormis dans la ville de Gand qui a adopté l'an dernier une initiative similaire pour ses crèches et écoles maternelles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires