Milquet: "Il n'y a plus d'excuse, concluons!"

07/12/10 à 08:20 - Mise à jour à 08:20

Source: Le Vif

La présidente du cdH Joëlle Milquet a plaidé mardi, dans Le Soir et De Standaard, pour la conclusion d'un accord institutionnel dans les trois semaines, jugeant qu'il n'y avait plus d'excuse et que cela répondrait aux attentes des citoyens.

Milquet: "Il n'y a plus d'excuse, concluons!"

© Belga

"Il faut un accord institutionnel dans les trois semaines. Et s'attaquer dès lors à la formation d'un gouvernement fédéral. Car quand on aura abouti sur la réforme de l'Etat, on ne sera encore nulle part. Le temps presse terriblement", estime la vice-première ministre du gouvernement démissionnaire.

Un gouvernement fin janvier, voire avant

Pour la constitution d'un gouvernement, Joëlle Milquet vise fin janvier, voire "avant si possible", mais reconnaît également que l'on "est dans l'absence totale de confiance". Pourtant, "tout est sur la table" pour un accord institutionnel, affirme-t-elle. Un retour aux urnes entrerait en collision avec les souhaits et les intérêts des citoyens, selon elle.

Milquet rappelle la nécessité de prendre une série de mesures socio-économiques pour sortir de la crise, tout en jugeant que le problème de la Belgique n'est pas tant la situation socio-économique que l'instabilité politique. Joëlle Milquet confirme sa volonté d'un gouvernement avec la N-VA, traduction du vote du 13 juin dernier au nord du pays.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires