Migrants: deux policiers belges des frontières interrogés par leurs collègues français

21/09/16 à 18:56 - Mise à jour à 18:58

Source: Belga

(Belga) Deux policiers belges ont été interrogés durant quelques heures dans la nuit de mardi à mercredi par la police française, après qu'ils aient franchi la frontière avec des demandeurs d'asile, indique mercredi la zone de police Arro Ypres, confirmant une information de VTM Nieuws. Leur véhicule de fonction a été immobilisé par une voiture banalisée de la police française et les agents belges ont été emmenés pour audition, laquelle a duré de 21h30 à 3h30.

Une quinzaine de migrants sans papiers ont été appréhendés mardi vers 11h sur le territoire belge. Ils se trouvaient dans un camion intercepté à Callicannes, à proximité de Poperinge. L'Office des étrangers leur avait intimé l'ordre de quitter le territoire le soir-même et la police les a laissés, à leur demande, à la frontière franco-belge. Un premier groupe a été déposé sans problème mais un incident est survenu avec le second contingent. Par inadvertance, les forces de l'ordre belges l'ont déposé un peu trop loin, déjà sur le territoire français. Deux policiers ont été emmenés pour audition par la police française. Cette audition aurait duré cinq heures, selon VTM Nieuws. Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) ne souhaite pas réagir à l'incident, poursuit cette source. Le dossier étant déjà délicat, il ne veut pas rendre les discussions avec les Français sur la surveillance de la frontière encore plus compliquées. "Nous devons gérer cela calmement, en considérant les inquiétudes de chacune des parties", estime Georges Aeck, le commissaire de la zone de police locale. (Belga)

Nos partenaires