Mieux enterré à Sambreville qu'à Liège?

18/04/15 à 12:23 - Mise à jour à 12:23

Source: Le Vif

Huit fossoyeurs ont passé avec succès l'épreuve destinée à reconnaître leur aptitude professionnelle.

Mieux enterré à Sambreville qu'à Liège?

© capture d'écran RTBF

L'examen, théorique et pratique (terrassement, accueil respectueux des familles endeuillées, entretien et police du cimetière...), était organisé pour la toute première fois dans le (faux) cimetière didactique de Tinlot (Condroz) par le Centre de validation des compétences (CVDC) de Huy, en province de Liège.

Il n'y avait pourtant aucun candidat venant de cette province, s'étonne le député wallon condruzien Patrick Lecerf (MR), qui interroge la Namuroise Eliane Tillieux (PS), ministre de l'Emploi et de la Formation. "C'est un peu étrange, écrit-il, fielleux, d'autant que quatre fossoyeurs sur huit proviennent de la même commune... namuroise."

Pur hasard, explique le CVDC, si Sambreville, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, a souhaité que soient reconnus et valorisés quatre membres de son personnel communal. Il y aura place pour les Liégeois aussi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires