Microsoft cède face à la justice belge

19/07/16 à 10:05 - Mise à jour à 10:05

Source: Belga

(Belga) Microsoft a décidé de collaborer plus facilement aux enquêtes liées à la cybercriminalité, rapporte mardi De Standaard. En mai dernier, on avait appris que la section de Furnes du parquet de Flandre occidentale avait ouvert une à l'encontre du groupe informatique américain pour avoir refusé de coopérer dans un dossier.

Microsoft cède face à la justice belge

Microsoft cède face à la justice belge © BELGA

Comme la plupart des géants de l'informatique, Microsoft n'était pas vraiment enclin à collaborer avec la justice belge. Selon la loi, les entreprises de télécommunication sont obligées de transmettre rapidement des données si la justice le réclame. Bien qu'actives en Belgique, les sociétés américaines se protègent cependant derrière l'argument selon lequel elles ne doivent pas se conformer aux règles belges. "Microsoft a déclaré qu'il se conformera tout de même aux règles belges de coopération", explique le procureur de Furnes Filiep Jodts. Cette promesse va maintenant devoir être mise en pratique mais le parquet se réjouit que le géant de l'informatique ait pris cette décision, contrairement à la concurrence. Le parquet de Flandre occidentale a en effet ouvert des dossiers à l'encontre d'autres géants tels que Facebook et Google. (Belga)

Nos partenaires