Michel Lelièvre envisage de demander une libération conditionnelle à l'étranger

13/11/13 à 07:01 - Mise à jour à 07:01

Source: Le Vif

Michel Lelièvre sera reçu le 9 décembre par le TAP. Mais il n'a toujours aucun projet concret a présenter;

Michel Lelièvre envisage de demander une libération conditionnelle à l'étranger

© Image Globe

Michel Lelièvre, qui doit comparaître le 9 décembre devant le tribunal de l'application des peines, n'a toujours pas trouvé de centre de formation susceptible de l'accueillir dans le cadre d'une libération conditionnelle. Il envisage dès lors de demander une libération conditionnelle avec autorisation de quitter le territoire, rapporte les titres Sudpresse mercredi.

Après le refus de l'association Avanti de l'accueillir, Michel Lelièvre a essuyé une fin de non-recevoir de la part de tous les autres centres sollicités. Une demande "de la dernière chance" a été introduite auprès d'une nouvelle association mais l'entourage du détenu ne se fait guère d'illusions, selon les journaux Sudpresse.

Michel Lelièvre envisagerait dès lors de demander une libération conditionnelle avec autorisation de quitter le territoire. Une demande qui a déjà été acceptée pour certains détenus mais qui demeure relativement rare. Dans ce cas-ci, il faut également que le détenu présente des perspectives solides d'emploi ou de formation.

Nos partenaires